Accueil> Visiter / découvrir> Les églises Arc-en-Ciel

Les églises Arc-en-Ciel

Contenu de la page : Les églises Arc-en-Ciel

Les églises du Bassin de Gannat offrent une grande diversité de lecture. Pour cette raison, elles ont été réunies au sein des "Eglises Arc en Ciel Val de Sioule- Forterre" qui les valorisent à travers quatre thématiques : les peintures murales, l’histoire, l’art religieux et ses symboles, les traditions orales et écrites.

L’arc en ciel, évocation céleste, sur lequel le Christ est assis dans le chœur de l’église de Biozat, symbolise l’arc roman et se décline autour de la palette de couleurs utilisée pour les peintures murales.

Ce titre intriguant est une invitation à la découverte du Val de Sioule – Forterre à travers ses églises remarquables.

Découvrez la liste des 31 édifices classés aux Monuments Historiques ou inscrits à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques :
Liste des Edifices classés MH ou ISMH (PDF-22.9 ko)

Les églises sont à découvrir à travers quatre thématiques :

Les peintures murales

Thème majeur du territoire, les peintures murales témoignent du savoir-faire des artisans locaux et de l’importance de la mission pédagogique qu’elles remplissaient au Moyen-Age.

Les peintures murales permettent d’observer l’architecture caractéristique des églises romanes et les techniques mises en œuvre : la couleur des pigments, les contours et les plages, l’utilisation de la chaux, etc.

Les thèmes des peintures font référence au décor ornemental (faux appareils, ornements végétaux) et à l’iconographie (la vie du Christ, les saints et les figures isolées). Certains sont rares : saint Louis, le roi guérisseur, présent à Mazerier et sainte Catherine à Jenzat.

L’histoire

Les églises retracent l’histoire locale et font référence particulièrement aux premières occupations humaines à la voie romaine (Biozat), à l’organisation du système féodal et à l’emplacement de nombreux châteaux qui se sont succédés (Jenzat, Gannat).

L’art religieux et ses symboles

Ce thème donne les clés de lecture pour comprendre les symboles présents dans les édifices. En effet, la religion et la morale sont très liées et le symbole dépasse le simple aspect visuel. Plusieurs interprétations sont possibles selon la personne. Chacun fera référence à sa vie, son éducation, ses croyances.

S’adressant à chacun des fidèles, le symbole avait une fonction moralisatrice au-delà du message religieux.

Les églises comportent plusieurs types de symboles :

  • les symboles moraux : la représentation de l’Enfer pour effrayer les fidèles, la représentation cosmique, la naissance, la résurrection, la mort ou les vices et les vertus.
  • les symboles religieux et évolutifs tels que les figures des saints et des éléments d’actualité (la Peste à Jenzat)
  • les symboles liés à la vie quotidienne comme les travaux des mois qui illustrent le temps qui passe (cadran solaire canonial de Mazerier).

Les traditions orales et écrites

Ce thème populaire aborde les légendes locales telles que la vie de saint Mazeran, sainte Procule, Porcianus, saint Georges, etc. Ces histoires singulières auraient pu être contées à l’abri d’un caquetoire, à Mazerier.

Ces traditions rappellent que le territoire est une transition entre la langue d’oc et la langue d’oïl, mais aussi un lieu de passage pour les pèlerins se rendant à Saint Jacques de Compostelle.

Brochure Eglises Arc en Ciel-Ed 2009 (PDF-1008.8 ko)

Église Sainte-Croix

GANNAT
Site et monument historiques
Eglise
, Classé à l'Inventaire des Monuments Historiques , Gothique , Roman , , ,

Visite libre avec document. La partie romane de cette église a conservé son déambulatoire et ses chapiteaux. Une exposition leur est consacrée à l’intérieur de l’église. La sacristie est du XVIIe siècle, la nef est gothique. Deux chapelles au sud ont des fenêtres traitées en gothique flamboyant. Le mobilier comprend notamment un orgue Paul Ferrat de 1880 (MH) et une nativité (MH). À l’extérieur, les arcs-boutants qui étayent le choeur se reposent sur les piliers du déambulatoire : à voir également le chapiteau de la Nativité, les portes nord et sud à caissons qui paraissent dater de l’édifice primitif et la gargouille sur la façade ouest dite Bade-gorge.

    • Tarifs (€) :
    • Mode de paiement :
    • Equipements :
    • Services :
    • Confort :
    • Activités :
      • Concert
    • Accessibilité :
    • Langues parlées :
      • Français

Adresse

Réservations :

Situation