Accueil> Visiter / découvrir> Les viaducs Eiffel

Les Viaducs Eiffel

Contenu de la page : Les Viaducs Eiffel

Il existe sur le Bassin de Gannat, deux viaducs construits par la Société de Gustave Eiffel...depuis Gannat, suivez la direction Mazerier et Saint-Bonnet-de-Rochefort pour les découvrir

Viaduc de Rouzat

Longueur : 181 m Hauteur : 59 m Poids : 660 t Portée : 59 m

Situé sur les communes de Bègues et Saint Bonnet de Rochefort. Construit entre 1867 et 1869 sur la ligne du Paris-Orléans Commentry / Gannat, par l’entreprise Gustave Eiffel

Gustave EIFFEL (1832-1923)

Son père, Alexandre, descendait d’une famille rhénane, les BOENICKHAUSEN, qui s’étaient établis à Paris comme tapissiers. Leur nom étant difficile à prononcer en français, ils prirent le nom d’EIFFEL en souvenir de leur région d’origine, le plateau d’Eifel près de Cologne, et ajoutèrent un « f » pour le franciser.
Classé Monument Historique en 1965.

Il comporte trois travées métalliques de 55, 59 et 49 mètres, portées par deux piles de huit et neuf étages. L’escarpement des abords imposa une telle dissymétrie et rendit la construction difficile. Du fait de leur hauteur, les piles ont dû être consolidées par quatre jambes de force, qui dessinent un arc de 25 mètres de rayon. Le même principe a été adopté au viaduc de La Bouble, quatrième de la série des sept viaducs, réalisé par J.F. Cail et Fives-Lille, et non par Eiffel.

Viaduc de Neuvial

Longueur : 160 m Hauteur : 44 m Poids : 440 t Portée : 49 m

Situé sur les communes de Bègues et de Mazerier Construit de 1867 à 1868 sur la ligne du Paris-Orléans Commentry / Gannat, par l’entreprise Gustave Eiffel
Classé Monument Historique en 1965.

Il comporte deux travées centrales de 49 mètres, portées par une pile de 35 mètres qui repose sur un socle en granit. Cette pile est divisée en sept étages. La ligne Commentry / Gannat, qui fait aujourd’hui partie de la transversale Lyon / Bordeaux, fut concédée au Paris-Orléans en 1863. Elle servait à relier l’important bassin houiller de Commentry au centre de l’Auvergne. Un parcours de 53 km particulièrement accidenté nécessita la réalisation de nombreux ouvrages, dont sept viaducs.

Neuvial, Rouzat, La Bouble et Bellon ont été construits en fer. Ce dernier, Bellon, fut, comme La Bouble, réalisé par J.F. Cail et Fives-Lille. La conception de ces quatre viaducs revint à l’allemand Wilhem Nördling, ingénieur en chef du Paris / Orléans, qui avait déjà dressé les plans des viaducs au Busseau d’Ahun (ligne Guéret / Ussel en 1864) et à Ribeyrès (ligne Figeac / Aurillac en 1866), sur le modèle du viaduc de Crumlin en Pays de Galles (1853-1857). L’adjudication fut séparée en deux lots : J.F. Cail et Fives-Lille se chargèrent de La Bouble et de Bellon, et l’entreprise Eiffel de Neuvial et de Rouzat.

Rouzat et Neuvial furent inaugurés avec la ligne le 19 juin 1871.

Portfolio